United_Kingdom_Flag-10Spain_Flag-10Ukraine_Flag-10Russia_Flag-10


Expérience politique globale: Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Asie, Afrique

CHEMIN DU SUCCÈS

Gagner en politique est une question de stratégie: il faut naviguer entre les assauts des attaques négatives, les unions politiques changeantes au quotidien, survivre lors des scandales inattendus et présenter vos messages dans une maniere perceptible pour vos électeurs. Mes partenaires et moi-même, nous avons des années d’expérience non seulement dans la création, mais dans la mise en œuvre des stratégies susdites. Jouer intelligemment vos forces contre les faiblesses de vos adversaires mène à une campagne politique victorieuse. Nous n’avons qu’un seul objectif: votre victoire.

Nous utilisons notre expérience pour vous aider à réussir. Parmi les gens qui s’adressent à nous sont:

      • Partis et leaders politiques qui cherchent à arriver au pouvoir ;
      • Partis et leaders politiques qui cherchent à maintenir leur pouvoir ;
      • Personnes et entreprises qui cherchent à améliorer leurs l’images publiques ;
      • Partis, personnes et entreprises qui cherchent des stratégies de défense etant impliqués dans un scandale ou faisant face à des attaques continues dans les médias ;
      • Personnes et entreprises ayant besoin de recherches sociologiques quantitatives et qualitatives pour leurs affaires et politique.

LEADERSHIP ÉPROUVÉ

Projets politiques récents, depuis 2014 

      • Je suis conseiller d’un grand leader politique sur des questions en relations publiques et sur la création d’une marque nationale, stratégie politique, relations internationales, relations de presse et recherches sociales. Ayant créé sa marque nationale le parti est devenu une force politique nationale influente.
      • J’ai consulté un candidat à la campagne présidentielle d’un pays post-soviétique contre un politicien adversaire pro-russe. L’utilisation d’une approche multidimensionnelle de la recherche quantitative a permis de créer un changement de paradigme de la manière que les électeurs percevaient le candidat et la campagne présidentielle.
      • J’ai guidé un politicien européen pour améliorer ses stratégies de messagerie pour lutter contre les attaques constantes des partis politiques locaux et les médias hostiles. Cela comprenait la création de contre-attaques énergiques sous frome de contre-mesures à utiliser en cas d’apparition des attaques ultérieures lancées contre le parti client ou ses dirigeants.
      • J’ai réalisé les sondages nationaux et les groupes de discussion pour un parti politique parlementaire et formation des dirigeants d’autres partis politiques sur les meilleures pratiques en matière d’organisation des sondages et des recherches sociologiques.
      • J’ai dirigé une campagne présidentielle américaine sur l’acquisition des voix des citoyens de diaspora, autant avec l’utilisation des médias sociaux ultramodernes qu’avec une activité classique des électeurs en vue d’engager les 7,8 millions d’américains habitant en dehors des États-Unis. C’était la première fois d’utilisation d’une telle approche lors de la campagne présidentielle américaine.
      • En coopération avec Cambridge Analytica (une société affiliée du groupe SCL), j’ai dirigé une analyse du « big data » et la propagation des idées dans les médias sociaux pour la campagne présidentielle américaine du sénateur Ted Cruz, ce qui a révolutionné le cours des campagnes politiques américaines et internationales (voir article : anglais russe).
      • En tant que conseiller politique principal j’ai coopéré avec les representants du Parti libéral-démocrate de la République de Moldavie, le parti du Premier Ministre d’alors Iurie Leancă et les premiers ministres ultérieurs : Natalia Gherman, Valeriu Strelet, Chiril Gaburici, à la veille des élections parlementaires réussies en 2014.
      • J’ai travaillé avec un homme politique européen élu au niveau national suite à un scandale qui avait conduit à sa destitution, pour améliorer sa perception par le public et contre-attaquer ses adversaires.

Projets politiques réalisés avant 2014

      • Gestion et consultation lors de plus d’une dizaine de campagnes politiques aux États-Unis autant pour les candidats en exercice que pour ceux débutants dans tous les aspects principaux: stratégie, relations presse, activité de base, science des données, messagerie, recherches quantitatives/qualitatives, défense contre les attaques dénigrantes et résistance aux RP négatives.
      • Travail en 2008 pour la campagne présidentielle du sénateur américain John McCain dans les États « indécis » extrêmement importants par la mise en œuvre au niveau régional d’une stratégie nationale complexe. Cette stratégie combinait le micro-ciblage avec les réalités oscillantes des humeurs nationales électorales.
      • Guidage d’un parti parlementaire en exercice d’un pays de l’ex-URSS dans ses efforts en création et mise en œuvre d’une stratégie visant à maintenir ses points forts positifs et à faire réduire les attaques des médias d’opposition. Grâce aux déclarations toutes neuves dans les médias locaux et internationaux le parti a réussi à arrêter la chute de sa popularité et à faire améliorer sa notation positive de 8% en deux mois.
      • Coopération avec un leader politique réputé en Amérique latine sur l’amélioration de son image publique et sa notation, ce qui a enfin résulté en sa victoire aux élections présidentielles ; puis, les consultations pour le président élu sur les mesures à prendre afin de garder sa popularité lors d’une crise économique dans son pays.
      • Gestion de la campagne victorieuse de réélection d’un membre du conseil municipal américain qui avait sa notation électorale d’un ratio de 6:1 en utilisant des messages ciblés.
      • Organisation d’une recherche profonde de l’opposition pour un politicien américain visant à destituer son adversaire réputé qui avait été élu à long terme et restait en exercice. Par une analyse multidimensionnelle de la recherche et de la messagerie subséquente ont été révélés les documents découverts qui ont permis de lancer les attaques durable son adversaire en exercice.
      • Consultations pour un homme politique américain sur les voies de changement des messages publics inefficaces et non liés avec les besoins des électeurs.

Projets différents dans le domaine des affaires, organisations non gouvernementales et réformes gouvernementales

      • Directeur régional de l’Institut républicain international (IRI) en République Kirghizie, travaillant au niveau national, régional et local dans l’organisation de campagnes politiques. Conseiller des hommes politiques élus aux niveaux local, parlementaire et présidentiel.
      • Direction du travail de l’Institut républicain international (IRI) avec les leaders d’opposition russe et les partis politiques. Suite à son soutien à l’opposition russe, Jason Smart a été déclaré persona non grata par le Kremlin et a reçu une interdiction à vie d’entrer en Fédération de Russie.
      • Expérience de travail au sein des Sociétés corporatives, y compris dans les relations Gouvernement-Société tant aux États-Unis qu’à l’étranger.
      • Réformes dans les gouvernements locaux, nationaux et d’État dans les pays émergents. Cela comprenait un travail détaillé avec les subventions du gouvernement des États-Unis, y compris de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), de la Fondation nationale pour la démocratie (NED) et du Bureau de la démocratie, des droits de l’Homme et du travail (DRL) auprès du Département d’État des États-Unis.
      • Direction du Département de l’administration corporative d’une grande entreprise specialisant en développement des logiciels bancaires en Amérique latine en vue d’augmantation de sa part du marché. Travail en collaboration étroite avec tous les membres de la société, des ingénieurs des logiciels au P.-D.G., afin de trouver les voies permettant une acceptation plus vaste des produits de la société.

Langues

      • Maîtrise professionnelle du russe, espagnol et anglais.
      • Maîtrise forte d’autres langues slaves et romanes.

Éducation et activités académiques

      • Candidat au doctorat ès sciences politiques (la thèse sur la nuisibilité à la réputation en tant qu’un outil politique).
      • Magistère ès sciences politiques (la thèse sur la stratégie politique américaine dans les pays post-soviétiques).
      • Certificat d’études supérieures dans le domaine de recherches en sécurité nationale.
      • Baccalauréat ès sciences politiques (la thèse sur la politique gouvernementale et internationale rusee et études politiques en Russie).
      • Chargé de recherches en chef au Laboratoire de recherches en nuisibilité à la réputation et politiques réputationnelles (CARP Research Lab) depuis 2011.
      • Continue à publier des articles académiques sur la mise en œuvre des attaques réputationnelles et la défense contre celles-ci, sur les campagnes politiques et la politique en général.

Apparitions et commentaires en médias en ce qui concerne nos clients

Confidentialité totale : En raison de la nature profondément sensible du travail politique et de notre grand respect vers nos clients, nous ne divulguons absolument pas aucunes informations sur les personnes avec lesquelles nous avons travaillé auparavant ou travaillons actuellement, sans avoir reçu leur consent au préalable.

Relations médias

Pour les demandes des médias sur les stratégies politiques, conseils politiques, campagnes politiques, relations internationales, politique internationale, attaques diffamatrices / nuisibilités à la réputation et défense de la réputation, veuillez visiter la page « Relations Presse ».

Contacter Jason Jay Smart